Ne vous enivrez pas

La beuverie express et la consommation excessive d’alcool peuvent être néfastes pour les jeunes adultes et comportent des risques, quel que soit votre âge.

Le programme Ne vous enivrez pas encourage les jeunes adultes qui boivent à suivre certaines lignes directrices concernant la fréquence de leur consommation d’alcool et la quantité qu’ils boivent.

Si vous comptez boire, il est important d’établir des limites afin d’assurer votre sécurité. Prenez le temps de consulter les renseignements qui suivent au sujet des choix sensés relativement à la consommation d’alcool.

Qu’est ce que la beuverie express?

La beuverie express consiste à absorber, en une seule occasion, quatre verres standards pour les hommes et trois verres ou plus pour les femmes. Vous pouvez considérer la beuverie express comme le fait de boire trop d’alcool en une seule fois. En d’autres mots, il s’agit d’un moyen de devenir ivre. Vous pouvez aussi le voir comme une beuverie se terminant par des choses dont vous préféreriez ne pas parler le lendemain ou pire, dont vous n’auriez aucun souvenir.

Vous savez peut‑être déjà que la beuverie express et la consommation excessive d’alcool ont des effets néfastes sur votre corps et votre esprit. Ce graphique interactif présente les détails.

Utilisez votre « Drinksense »

Vous voulez contrôler le moment où vous buvez et la quantité d’alcool que vous consommez?

Jetez un coup d’œil à cet outil* pour obtenir des suggestions de choses à dire ou à faire lorsque vous désirez refuser un verre ou respecter votre limite.

*Cet outil interactif n’est offert qu’en anglais pour l’instant.

Qui participe à la beuverie express?

Les gens qui participent le plus souvent à des beuveries express sont ceux de 18 à 24 ans, suivi de ceux de 25 à 34 ans.

On n’observe pas seulement la beuverie express à des fêtes et en boîte de nuit. On peut aussi voir ce phénomène partout où on sert ou consomme de l’alcool.

Regardez la vidéo : 

La perception ne correspond pas à la réalité — particulièrement lorsque vous avez pris un verre de trop.

Jetez un coup d’œil à cette courte vidéo* pour voir à quel point la perception peut être différente de la réalité.

*Cette vidéo n’est offert qu’en anglais pour l’instant.

Connaissez votre limite

Pourquoi laisser l’alcool ruiner une soirée amusante? Si vous comptez boire, il est judicieux de suivre les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada.

L’une des façons de s’y prendre est de savoir ce qu’est un verre standard afin de pouvoir déterminer la quantité d’alcool que vous consommez ou servez. Relevez le défi « Devenez le barman de la maison!* » et découvrez la précision avec laquelle vous pouvez verser les boissons.

*Cet outil interactif n’est offert qu’en anglais pour l’instant.

Boissons énergisantes et alcool

Certaines personnes pensent que mélanger des boissons énergisantes avec de l’alcool les aidera à contrer les effets de l’alcool. Des recherches démontrent que ce n’est pas le cas. En réalité, la caféine de la boisson énergisante cache les effets de l’alcool, ce qui vous pousse à croire que vous avez moins bu que ce que vous avez réellement consommé. Cela est risqué. Découvrez pourquoi.

Intoxication alcoolique – que faire?

Lorsque les gens boivent à en devenir perdu ou à ne plus pouvoir répondre, ils ont dépassé le stade de l’ébriété – ils souffrent d’intoxication alcoolique. À ce stade, ils ne peuvent plus prendre soin d’eux mêmes et les laisser seuls pour qu’ils dorment jusqu’à ce qu’ils soient mieux peut avoir d’horribles conséquences.

 Si vous pensez que quelqu’un souffre d’une intoxication alcoolique, composez immédiatement le 911 afin d’obtenir de l’aide médicale – vous pourriez sauver une vie.

Si vous êtes près de quelqu’un qui est ivre et qui peut toujours vous répondre de façon intelligible, voici quelques conseils à garder en tête :

 Essayez de vous assurer que la personne n’essaie pas de boire d’autre alcool. Offrez lui de l’eau ou d’autres boissons non alcoolisées.

 Essayez de garder la personne assise bien droite – nos réflexes et notre coordination diminuent après avoir consommé de l’alcool.

 Parlez clairement et sans crier.

Restez aux côtés d’une personne qui vomit 

 Positionnez une personne ivre de sorte qu’elle repose sur son côté. Une personne qui vomit alors qu’elle repose sur son dos ou son estomac risquerait de s’étouffer ou de respirer de la vomissure dans ses poumons.

 Dans la mesure du possible, évitez de lui donner du café ou d’autres stimulants. Ces boissons ne les aideront pas à se désenivrer et peuvent entraîner d’autres problèmes.

 Forcer une personne à vomir peut être dangereux en raison du risque d’étouffement.

 Mettre la personne sous une douche froide ou lui jeter de l’eau froide sur la tête ne l’aidera pas. Le choc de la température pourrait déclencher un choc physique.

 

Communiqués de presse

Fils Twitter